Amicale de Melun - Avis de décès

Nous avons le regret et la douleur de vous informer du décès de notre ami Gérard Belin survenu le mardi 30 avril 2019, dans sa 84e année.
Gérard aura été très présent dans la vie de l’Amicale de MELUN au sein de laquelle il fut membre actif du bureau pendant plus de 20 ans.
Nos pensées vont à son épouse Paulette et à toute sa famille auxquels nous présentons nos sincères condoléances.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 7 mai, à 10h00, en l’église Saint Pierre, 42 avenue Maréchal Foch, 77590 Bois Le Roi.





  • Amicale de Melun - Avis de décès
    11 mai 2019, par Gigon Michel

    Sa carrière, entièrement dédiée au Crédit Lyonnais, débute à 16 ans, à Calais, et se poursuit à Roubaix, où il s’initie à l’informatique des origines. Revenu au civil, après un service militaire éprouvant en Algérie, l’affectation à Saint Quentin, précède l’arrivée au C.A.R. de Melun, dernier né d’une série de 4, où il nommé contrôleur général. Il noue une relation, faite de connivence réciproque, avec des programmeurs du « bureau d’études », des informaticiens de « l’atelier », des gradés du C.A.R., issus du Nord, comme lui. En 1970, j’aurai le plaisir de partager, avec lui et d’autres, le « bocal » du bureau qui nous réunira pendant 4 ans. Après un détour par Maisons-Laffitte, Paris, Lyon, et avant la retraite, il revient à Melun, en tant que directeur du C.A.R.. Je le retrouve, en 2001, avec quelques comparses du C.A.R., isolés et investis au sein du C.A. d’une amicale composée, presque exclusivement, d’adhérents issus du Groupe d’agences de Melun.
    L’amicale, où il se fera de nombreux et nouveaux amis, le remercie de lui avoir fait partager, jusqu’en 2016, la convivialité de ce Nord qui l’avait construit, et auquel il resta très attaché. Les décorations, repas, et lots de produits du Nord-Pas de Calais-Picardie, de l’ A.G. de Mars 2016, avait ravi, une dernière fois, ses pupilles. On n’oublie pas, son action au long cours pour l’A.M.F..
    Pour l’avoir côtoyé au cours de voyages, et autres moments festifs, nous avons conservé en mémoire, la chaleur d’une voix de baryton-basse qu’il ne manquait jamais de déployer.
    Le Je vous salue Marie, chanté par Brassens, son artiste préféré, a été un grand moment d’émotion, partagé par les présents, à la fin de la cérémonie religieuse d’adieu. Merci l’artiste, pour l’attention !
    Michel Gigon, Amicale Seine et Marnaise des Retraités Lcl, Melun