FLASH INFO : Entrevue du 17 janvier 2019 entre FARLCL et KLÉSIA MUT’

Entrevue du 17 janvier 2019 entre FARLCL et KLÉSIA MUT’

Ce jeudi 17 janvier, le Président de la Fédération des associations de retraités est reçu à 16 heures par Catherine GRANDPIERRE, Présidente de Klésia Mut’, Dominique BALLE, premier Vice-président, et Michel GALANT, Trésorier. Est également présent, Jérôme SENNELIER, membre du Comité exécutif Klésia et Directeur des systèmes d’information et des grands projets de Klésia.

Pierre LEFEUVRE a souhaité la présence de Jean-Claude FREY, administrateur de Klésia Mut’, ancien président de la Mutuelle UMC et précédemment de la Mutuelle du personnel du Crédit Lyonnais devenue par la suite MPLCL, qui a accepté d’emblée.

L’entretien se déroule dans le respect des règles de courtoisie mais chacun reste ferme sur ses positions. Tout en reconnaissant un manque de communication à destination des adhérents, Klésia fait abstraction du passé et surtout des engagements pris envers les adhérents de la MPLCL lorsqu’ils ont accepté de mutualiser leurs avoirs. Jean-Claude FREY malgré une demande plusieurs fois réitérée n’a toujours pas le détail du prestations/cotisations conduisant à la décision d’une augmentation des cotisations de 15 %, il a d’ailleurs voté contre une telle décision en réunion de conseil d’administration.

A la demande de la Fédération, Catherine GRANDPIERRE annonce un courrier (document joint) qui retrace l’évolution des contrats de feu-MPLCL et l’aide qui pourra être apportée aux personnes en difficulté. Il est permis de ne pas en partager la teneur dans la mesure où il fait totalement abstraction de l’histoire.

Il appartient à chacun de se positionner dans le choix et les options de sa complémentaire santé en fonction de son âge et de ses pathologies. Les retraités sont vraisemblablement partis vers une hausse régulière de leur cotisation. La solidarité intergénérationnelle qui devrait être le leitmotiv de toute complémentaire santé du monde mutualiste demeurerait à l’avenir probablement au stade du vœu pieux. Il reste à attendre les dernières propositions de PACIFICA.

La santé aujourd’hui ça n’a pas de prix et ils savent le faire payer.

PDF - 362 ko
Courrier Klésia Mut’ suite à l’entrevue FARLCL/ KLESIA MUT’ du 17 janvier 2019

Pierre Lefeuvre
Président Fédération des Associations de Retraités LCL

Voir en ligne : Article lié

Imbroglio sur les hausses des complémentaires santé https://www.msn.com/fr-fr/finance/f...



  • FLASH INFO : Entrevue du 17 janvier 2019 entre FARLCL et KLÉSIA MUT’
    5 février 2019, par pascalgauvreau@free.fr

    Bonjour,
    Entièrement d’accord avec vos commentaires et analyses sur KLESIA MUT. La moindre politesse aurait été de prévenir tous les adhérents de l’augmentation exorbitante de notre cotisation 2019. De plus, de nous prévenir également de la date de prélèvement avancée... de 2 ou 3 jours....de la trésorerie....mais pas pour nous ! Il semble que Klésia ne connaisse pas les élémentaires règles commerciales minimum... De plus, aucun courrier avec les nouvelles modalités de nos remboursements à venir !
    De plus, effectivement, que sont devenus les actifs de la MPLCL ?
    Nous, les adhérents, nous ne nous sentons pas défendus, pas informés, c’est lamentable. Dans le passé et le présent , que font les représentants du LCL, syndicalistes et autres ? C’est « silence radio » et pour nous les retraités, c’est encore pire !
    Qui pourrait nous représenter sérieusement ?
    Pour conclure, j’envoie une lettre de mécontentement à Klesia, j’attends le résultat des négociations avec Predica et je commence à regarder ce que fait la concurrence.
    Bon courage à tous.

  • FLASH INFO : Entrevue du 17 janvier 2019 entre FARLCL et KLÉSIA MUT’
    25 janvier 2019, par chelmin

    Bonsoir Monsieur Lefeuvre,

    Merci pour ces informations. Ainsi, il semble maintenant très clair que Klésia ne désire plus gérer ce qui reste de la Mutuelle du Personnel du Crédit Lyonnais et voudrait nous voir rejoindre ses prestations « maison ».
    Dans ces conditions je vais regarder, ailleurs, ce qui se rapproche le plus de mes conditions actuelles pour un prix comparable ou approchant. Donc, sauf retournement de situation, peu probable, je ne serai plus « client » chez Klésia en 2020. Voire même avant si l’amendement de la Loi Pacte, est voté pour pouvoir s’appliquer dès cette année.
    Néanmoins, je reste attentif au dialogue que vous entretenez avec PACIFICA.
    Bien cordialement.

  • FLASH INFO : Entrevue du 17 janvier 2019 entre FARLCL et KLÉSIA MUT’
    21 janvier 2019, par Gérard Chauveau

    Merci Pierre pour cette importante information qui, je pense, va orienter les recherches de chacune et chacun vers d’éventuelles solutions de couverture complémentaire en adéquation avec leurs besoins.
    Pour ma part, suite à la lecture de la lettre de la présidente de KLESIA Mut’, je me permettrais de faire les réflexions suivantes sur ses affirmations (citées entre parenthèses) suivies de mes réponses ou questions :

    • (réduction significative des coûts de gestion). Comment se fait-il alors que nos cotisations augmentent de 15% ?
    • (situation financière...). Notre Mutuelle avait un portefeuille important de valeurs mobilières. J’en avais d’ailleurs fait la remarque au moment de la fusion, mais je n’ai jamais obtenu une réponse satisfaisante. Que sont-elles devenues ? A qui ont-elles profité ? Où sont-elles passées ?
    • (frais de gestion passés de 26% pour l’UMC à 21 %). Pourquoi donc une augmentation de 15% à payer ? Est-ce à dire que plus les frais de gestion diminueront, plus les cotisations augmenteront ?
    • (nombreux mécénats...). Nous sommes inondés de courriers nous demandant de faire des dons à tous les organismes cités : Lutte contre le cancer, Fondation Gustave Roussy, ICM, Clinatec, Fondation pour la recherche sur les AVC... Liste non exhaustive. Ce qui revient à dire que tous les donateurs à tous ces organismes sont doublement engagés financièrement. En conclusion, je souhaiterais connaître le bilan de la mutuelle, association à but non lucratif par définition, pour savoir exactement ce qu’il est fait de nos cotisations. J’ai toujours fait confiance à notre mutuelle de base tout en sachant que des fusions seront encore à venir, ce qui, bien sûr, conduira à nous orienter vers d’autres assurances à prix compétitifs à garanties égales. Aujourd’hui, la fidélité ne paye plus !

    PS : il est à noter que KLESIA, dans un élan d’impartialité, à fait se confronter 4 de ses représentants contre seulement 2 des « nôtres ».