Prélèvement à la source - Retraités comment vérifier sa retenue à la source

Vérifier sa retenue à la source

Il est très probable que, tout comme moi, vous ayez cherché à vérifier l’exactitude du prélèvement à la source opéré par l’administration fiscale sur vos pensions de retraite complémentaire AGIRC ARRCO de janvier. Si vous avez conservé votre compte chez le LCL, il a été crédité par HUMANIS le mercredi 2 janvier 2019.

En allant dans votre espace personnel du site agirc-arrco.fr https://www.agirc-arrco.fr vous aurez le détail des prélèvements sociaux sur vos retraites dont sont exonérées les faibles pensions :

  • 1 % au titre de l’assurance maladie déductible du revenu imposable
  • 0,50 % de contribution de remboursement de la dette sociale (CRDS) non déductible
  • 0,30 % de contribution de solidarité pour l’autonomie (CSA) non déductible

Puis, celle qui fait tant parler, la contribution sociale généralisée (CSG) pour laquelle le taux appliqué (SGNR) est fonction du montant des revenus :

  • Taux nul de 0 % pour un revenu fiscal de référence (2017) d’une personne seule de 11 128 € et d’un couple de 17 071 €
  • Taux réduit à 3,80 % pour un revenu fiscal de référence d’une personne seule de 14 570 € et d’un couple de 22 137 €, la CSG est déductible du revenu imposable
  • Taux intermédiaire à 6,60 % pour un revenu fiscal de référence d’une personne seule de 22 580 € et d’un couple de 34 600 €, dont 2,40 % sont non déductibles
  • Taux plein à 8,30 % pour un revenu fiscal de référence d’une personne seule supérieur à 22 580 € et d’un couple à 34 600 €, dont 2,40 % sont non déductibles

Ainsi, le maximum du cumul des charges sociales sur une pension de retraite est de 10,1 % dont 3,20 % sont non déductibles.

Un exemple :

Pour un revenu brut mensuel d’une personne seule de 3 000 €, les charges sociales s’élèvent à 303 €, elle touche mensuellement un montant net de retraite de 2 697 €. L’assiette de calcul de son impôt est de 2 793 € [2 697 € + 3,2 % (0,50 % + 0,30 % + 2,40 %) de 3 000 €] soit pour un taux (imaginaire) proposé par l’administration fiscale de 14 % de retenue à la source un montant de 391,02 €.

Nous restons à votre écoute.

Pierre LEFEUVRE Président Fédération





  • Prélèvement à la source - Retraités comment vérifier sa retenue à la source
    9 janvier 2019, par LEMOINE

    Merci de ces infos, par contre concernant le versement trimestriel HUMANIS PREVOYANCE, ce n’est pas si simple :
    Le versement début janvier est en très nette diminution par rapport aux trimestres précédents en tenant compte bien entendu du prélèvement à la source.
    J’ai demandé par mail au lcl si cela provenait d’une diminution programmée de la rente ou d’un erreur et la réponse ne me satisfait pas.
    J’ai relancé mais avez vous des infos sur cette rente complémentaire ?
    Merci

    • Prélèvement à la source - Retraités comment vérifier sa retenue à la source
      21 janvier 2019, par Pierre Lefeuvre

      Bonjour Monsieur Lemoine,

      A partir du moment où vous bénéficiez d’un complément bancaire, il est ponctionné à chaque augmentation de la retraite de base et/ou des retraites complémentaires. Le versement du complément bancaire est trimestriel alors que celui des pensions est mensuel.
      Les retraites complémentaires Agirc-Arrco sont réglées d’avance, la pension de base (cnav) est réglée aux environs du 9 du mois suivant le mois de référence.
      Les pensions Agirc-Arrco ont augmenté le 1er novembre 2018 de 0,6 %, le rattrapage s’est fait sur le versement trimestriel du complément bancaire de janvier, celui-ci devrait être également impacté de la revalorisation de 0,3 % à compter du 1er janvier 2019 (paiement en février) de la retraite de base.
      Aussi, pour vous y retrouver il vous faut effectuer le contrôle sur les deux trimestres cumulés : dernier de 2018 et premier de 2019. Globalement tant que vous bénéficierez d’un complément bancaire toute augmentation des pensions de retraite restera transparent.

      Merci de votre retour.

    • Prélèvement à la source - Retraités comment vérifier sa retenue à la source
      29 janvier 2019, par LEMOINE

      Bonjour Monsieur LEFEUVRE,
      Merci pour vos explications qui complètent celles reçues directement d’HUMANIS.
      Cordialement,