fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de VALENCE : Fête au lac d’ANNECY - compte rendu et photos

7h30 nous voila parti pour ANNECY afin de profiter du grand feu d’artifice, 35 personnes étaient au rendez-vous.

Au pied de Notre Dame de Liesse et entourée du massif des Bauges et de la chaine des Aravis, Annecy et son lac vous enchante de par son cadre.
Le déjeuner à bord de la Libellule et la croisière nous ont permis de contempler la beauté et la pureté de l’eau. L’émerveillement des divers décors tel que la baie de Talloires où exerça un grand maître de la gastronomie française « le père Bise », les châteaux et ses divers sommets. Cette citée alpine fut bercée par les influences Suisses et Italiennes et que l’on nomme « La Petite Venise ». Certains ont découvert entre ruelles et canaux du Thiou ses richesses historiques et architecturales.

Enfin le spectacle annoncé. Cette année, c’est le projet artistique « Autour de la Terre  » qui nous fut proposé. Avec un peu d’imagination, à bord d’un navire « caravelle », on quitte les abords du lac pour vivre la fête du lac et son feu d’artifice montés et composés par le maître artificier Andréa Scarpato, réalisateur de spectacles dans la synchronisation des multiples effets de son pilotage des images proposées sur l’histoire d’un périple de deux voyageurs, un père et une fille en quête de découverte des cultures diverses des continents. Ce voyage contemporain mêle le feu, l’eau, la féérie d’une nuit de fête et nous emmena du Nord à l’Est depuis l’Orient vers le Pacifique du Grand Sud aux deux Amériques, de la savane africaine au bassin méditerranéen associé à une bande-son parfois plus que dynamique.

Après cette féérie de couleurs et de feu, une bonne literie nous a accueillis tardivement à Chambéry. Levée aux aurores, nous avons visité cette capitale de Savoie qui nous a incités à une escapade urbaine en passant par ses divers passages de la vieille ville, le château de Savoie devenue propriété du conseil général de la Savoie, occupée par la préfecture, sa chapelle avec ses décors en trompe l’œil nous a surpris.

Après le déjeuner pris dans une auberge au pied des montagnes et entourée de vignes départ pour la visite du moulin à papier de la Tourne au cœur du parc naturel de la Chartreuse et au pied du Mont Granier. Cette visite nous a permis la découverte du fonctionnement d’un moulin à eau traditionnel où est formé le véritable papier de « chiffons » fait à la forme, feuille à feuille à la main.

Après cette visite du musée, retour dans notre région. Ce séjour se déroula dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Merci à Daniel B. pour ses commentaires



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama