fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Nice - Fête du citron 2018

MENTON - BOLLYWOOD


FETE DU CITRON 2018 - MENTON
La fête du citron à Menton, sur la Côte d’Azur, existe depuis 1934. Elle est traditionnellement organisée par l’office du tourisme de Menton à la fin de l’hiver. La fête met à l’honneur le produit phare de la ville de Menton : le citron.

Menton est, au début du XXesiècle, le producteur de citrons le plus important d’Europe. En 1929, un hôtelier de la ville souhaite mettre l’agrume à l’honneur, et organise une exposition. Le succès est au rendez-vous, et dès l’année suivante, l’initiative descend dans les rues de Menton. En 1934, la fête du citron à Menton prend une dimension officielle quand la municipalité décide de l’institutionnaliser pour développer le tourisme.

L’agrume au centre de la fête - La fête du citron à Menton célèbre sa production d’agrumes en organisant des expositions fleuries et fruitées, avec des compositions originales d’agrumes hautes de plusieurs mètres. Des défilés de chars, appelés « corsi des fruits d’or », décorés de citrons et d’oranges, circulent dans les rues de Menton. Chaque année au mois de février, la fête se décline sur un thème lié au produit local. Des feux d’artifice et des spectacles « sons et lumières » rythment les festivités, dans la même ambiance que le carnaval de Nice.

Exposition des motifs d’agrumes - Des décors incroyables dont certains nécessitent près de quinze tonnes d’agrumes… Chaque année, il faut des milliers d’heures pour réaliser ces sculptures éphémères dont les fruits sont posés un à un… Les sculptures géantes d’agrumes émerveillent et surprennent les milliers de visiteurs.

Les Jardins Biovès proposent une promenade dans l’univers délicieusement kitsch et coloré du cinéma de Bollywood, un univers où la musique, la spiritualité, la beauté de la nature participent aux intrigues des films. Des histoires pleines de rebondissements se déroulent à l’ombre des architectures grandioses des temples et des palais, sous le regard impassible des statues des dieux, près d’une fontaine aux lotus ou dans le bourdonnement des villes surpeuplées où les rickshaw conduisent immanquablement les belles héroïnes vers un happy end cinématographique bien mérité.

Corsi vitaminés … et fête acidulée
Le dimanche matin, la ville s’agite… Ballets de cars et de voitures…Telle une farandole sans fin, la foule s’empresse, s’étire dans les ruelles avant de se rassembler le long du bord de mer.
Les confettis tapissent le ciel azur… Semeurs d’ambiance, fanfares et groupes folkloriques virevoltent, zigzaguent, dansent entre les magnifiques chars d’agrumes…
Les corsi réunissent chaque dimanche entre 25 000 et 30 000 spectateurs, soit l’équivalent de la population mentonnaise.
Cette année encore, des chars plus surprenants les uns que les autres révèleront l’univers de Bollywood sur les rythmes et les sonorités des danses et des musiques indiennes.

Corsi nocturnes - Jusqu’au crépuscule, la ville semble retenir son souffle… Tout est calme, trop calme… Au loin, des tambours manifestent leur impatience, une trompette leur répond… Un char d’oranges et de citrons surgit de nulle part, puis deux… Place à la fête ! Fanfares, orchestres, groupes folkloriques, danseuses, semeurs de désordre ambiant donnent à ce défilé le faste incandescent digne des plus grands spectacles de rue !
Cette année encore, des chars plus surprenants les uns que les autres révèleront l’univers de Bollywood sur les rythmes et les sonorités des danses et des musiques indiennes.
En apothéose : un grand feu d’artifice tiré sur la baie à 22h30*
Soudain, les premières explosions retentissent et éclairent la nuit mentonnaise. Les crépitements des flammèches en retombant dans la mer sifflent la fin de ce moment de folie.

Vente d’agrumes ayant servis à la Fête du citron
C’est une tradition à Menton : après la fête des Citrons, rien ne se perd !
Les agrumes qui ont servi aux décors fruités sont mis en vente.
Confitures, marmelades, jus, tout est possible d’autant que les prix défient toute concurrence : 1,50€ les 3 kilos.
Des caisses de fleurs sont également proposées au prix de 4€ l’une, avec celles qui ont servi à agrémenter les jardins et les motifs pendant trois semaines.
Tout s’est vendu dans la matinée.

Article tiré du site officiel de la fête du citron : www.fete-du-citron.com
Crédit photos : Bernard Bianconi - Bruno Mohler (deux retraités du LCL)



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama