fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Saint Etienne. Randonnée de la Roche du 7 décembre 2017

cette fois encore le compte rendu est de Jacqueline et les photos de Christian. Merci pour l’histoire de cette petite ligne SNCF, qui nous manque beaucoup.


Pour ce jeudi
, le soleil et un vent frais vont accompagner les marcheurs. Le lieu de
rendez vous est l’ancienne petite gare de Roche (à l’abandon). Cette ligne de chemin de fer construite en 1873, mobilisera 350 ouvriers. Le premier train,” la belle dijonnaise" parcourait les 28 km entre St Bonnet le Château et Bonson en 1 h à la descente et 1 h 15 en montée. En 1875, une prolongation sur Craponne verra le jour. Mais en 1974, un tunnel est fermé (Pichillon) , donc plus de dessertes St Bonnet /Estivareilles ; en 1980, il n’y a plus de service voyageur et en 1986, la voie ferrée est démontée.

Nous entamons notre marche, rejoints pour quelques kilomètres par Jean Louis, venu en voisin et amoureux du pays, qu’il va nous faire découvrir.
Naturellement nous empruntons la voie de chemin de fer réaménagée en sentier, en découvrant les magnifiques murs de part et d’autre, nous avons une pensée pour ceux qui les ont construits de si belle façon.
Nous découvrons le charmant village de Nus, avec ses belles maisons de pierres locales (une carrière proche fournissait la matière première), son « bachat ».

Quelques congères sont encore bien présentes dans les chemins, c’est un plaisir enfantin que d’y marcher dedans et nous ne nous en privons pas ! Puis ce sont les hameaux de Letivant et de Roche.

Nous croisons de magnifiques chevaux et des vaches aux yeux « maquillés », Christian va tomber sous le charme et photographier « les stars » sous tous les angles.

Mais déjà, c’est la fin du parcours, un petit réconfort coutumier fournit par Martine et nous rejoignons nos foyers respectifs revivifiés, sans oublier de nous donner rendez vous pour la prochaine marche le 18 janvier vers l’Etrat.





Information icon.svg Cliquez sur le lien