fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Lyon : Voyage à la Grotte Chauvet

Le 5 octobre 2017 à l’aube, quarante voleurs de sommeil appartenant à l’ARCL-RL se sont lancés en direction de l’Ardèche pour visiter non pas la caverne d’Ali Baba mais celle du Pont d’Arc, célèbre et récente réplique de la Grotte Chauvet découverte le 18 décembre 1994 et maintenue à l’abri des prédateurs que sont nos contemporains, quelques fois mais pas toujours, malgré eux.
Le statut d’inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO (22 juin 2014) confère des droits et des devoirs dont celui d’ouvrir le site à « l’humanité ». Comme cette injonction est paradoxale au fait de le maintenir en bon état de conservation, l’idée d’une réplique a germé et a été initiée en 2007 par La Région Rhône-Alpes et le Département de l’Ardèche avec l’appui de l’État français et l’Europe. Les travaux se sont déroulés de l’été 2012 à mars 2015 pour un coût total de 55 millions d’euros.
D’emblée l’intégration au site du Razal étendu sur 15 hectares au dessus de Vallon Pont d’Arc s’impose et contribue à préparer le visiteur à un bond de 36000 ans en arrière. Belle cure de jouvence pour nos têtes chenues. La météo exceptionnelle et ses 27° nous laisse profiter du paysage grandiose.
Le passage par la galerie de l’Aurignacien 1 nous montre à quel point les technologies numériques sont susceptibles de nous aider à explorer notre passé grâce à une approche digitale et ludique sur des tablettes géantes qui mettent les réponses et explications des scientifiques à porté de doigt.

JPEG - 139.5 ko
JPEG - 173.9 ko

L’interactivité prend toute sa valeur et nous éloigne des musées poussiéreux où rien n’était accessible car il ne fallait rien toucher. Le concept de centre d’interprétation cher à nos amis canadiens a fait des émules.

JPEG - 104.4 ko

Oubliez la chasse au mammouth, les sacrifices rituels, les hommes couverts de poils, le feu avec des silex, l’aurignacien nous ressemble et ne chasse pas les animaux dangereux.

JPEG - 163.2 ko

Grâce au talent d’une guide passionnée nous entrons dans un monde souterrain reconstitué tel un parcours initiatique. Une seule empreinte de pied témoigne du passage de l’homme dans ce sanctuaire, le reste se présente sous la forme d’art pariétal avec des passages effacés par le passage de l’ours des cavernes qui occupe la grotte alternativement avec l’homme.
Les dessins représentent le mouvement en exploitant habilement les formes de la paroie.

JPEG - 98.6 ko

Après une heure d’immersion millénaire et d’explications complémentaires, fournies avec une grande gentillesse par notre accompagnatrice, nous avons rendez-vous à l’Auberge du Pont d’Arc pour profiter d’un menu traditionnel indispensable à toute sortie digne de ce nom...
Kir de bienvenue
Caillette maison chaude sur sa salade aux lardons
Moelleux de porc aux châtaignes avec garniture de légumes du marché
Fromage sec ou faisselle
Tarte de saison à l’ancienne.

JPEG - 86.1 ko
JPEG - 90.4 ko
JPEG - 101 ko

1 Aurignac se situe en Haute Garonne

Rédaction et photos : Jean-Marc MORIN



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama