fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Nice - Les Baux de Provence - Compte-rendu et photos

le mercredi 18 octobre 2017

Il fait nuit encore lorsque nous partons de Nice à 6 h 30 pour les Baux de Provence où nous arrivons vers 10 h sous un beau soleil et un vent léger. Le rendez-vous est fixé à midi pour le déjeuner. Jusque là, nous sommes livrés à nous-mêmes pour visiter le village. Situé sur un éperon rocheux, il offre un panorama exceptionnel sur les Alpilles, les champs d’oliviers et de vignes.

Le château, classé Monument Historique, domine la cité. Sa visite permet de découvrir le passé tumultueux des seigneurs des Baux. Le patrimoine architectural est très riche avec les demeures médiévales, ses églises (St-Vincent en particulier), ses chapelles, les petites places, les rues étroites où de nombreuses boutiques présentent, entre autres, les produits artisanaux traditionnels, particulièrement ceux fabriqués à partir de l’olive de la Vallée des Baux de Provence, célèbre AOP.
Nous déjeunons à « La reine Jeanne » (Jeanne 1ère de Naples ou Jeanne de Laval, seconde épouse du roi René d’Anjou ?). La salle de restaurant offre une belle vue sur les collines au relief tourmenté et sur la vallée. Le repas est bon et copieux : terrine de légumes au beurre blanc, magret de canard aux morilles, tarte aux pommes caramélisées, vin, café.
Nous rejoignons à pied les Carrières de Lumières. Ces carrières ont été creusées au fil des années pour extraire la pierre calcaire employée pour la construction de nombreux bâtiments de la région. Les murs de ces immenses galeries offrent un support exceptionnel aux projections « sons et lumières » dont le thème est renouvelé chaque année.

« Bosch, Brueghel, Archimboldo, Fantastique et Merveilleux » est le spectacle multimédia que nous allons admirer. Le spectateur peut se déplacer à son gré dans les galeries et avoir ainsi un point de vue différent sur les images qui couvrent les parois et le sol. Il baigne dans la couleur. La musique qui accompagne ces projections est en harmonie avec les œuvres : Karl Orff (Carmina Burana) Vivaldi (les Quatre Saisons), Moussorgski (Les tableaux d’une exposition) entre autres. Les œuvres de ces peintres prennent vie sous nos yeux : l’imaginaire fantastique de Bosch, le quotidien joyeux de Brueghel avec ses multiples scènes de la vie quotidienne, les inventifs portraits d’Arcimboldo composés de légumes de fruits et de fleurs. Le spectacle est éblouissant.
Nous repartons à 16 h, la tête pleine d’images merveilleuses et carrément « enchantés » par ce que nous avons vu.



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama