fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Nice - Compte-rendu de la balade du 24 avril 2017

Rassemblement de la troupe de marcheurs à 9h30 sur le parking de Villeneuve-Louvet village.
Notre parcours du jour longera le Loup, petit fleuve de 49,3 km de long et qui prend sa source dans la montagne de l’Audibergue (Alpes Maritimes) pour venir se jeter dans la mer Méditerranée après avoir traversé ses gorges éponymes.
Nous sommes sur un des 2 sites Natura 2000 créés pour préserver la rareté ou la fragilité des espèces sauvages animales et végétales ainsi que leurs habitats.
Nous empruntons le sentier de la rive gauche du Loup, appelé Balade Auguste Escoffier, célèbre créateur de la « pêche Melba », et le suivrons jusqu’à son embouchure grâce aux toques jaunes peintes sur le sol et facilement reconnaissables. Trois chiens nous accompagnerons pour cette balade découverte. Découverte, oui, car le parcours est jalonné de panneaux retraçant la vie le long des berges autrefois. On y découvre que la viticulture était présente au Moyen-Age sur les abords du château de Villeneuve-Loubet, que les cultures maraîchères prennent leur envol au 3ème tiers du XIX° siècle avec l’oignon, roi de la production locale. Les villeneuvois se lancent dans la culture des plantes à parfum (La ville de grasse est tout proche) avec la menthe, le géranium, la fleur d’oranger et la rose dont on peut voir encore aujourd’hui une roseraie sur la rive droite du Loup.

La culture du tabac, disparue de nos jours, débute fin XVIII° siècle pour atteindre 200000 plants au début du XIX°. Villeneuve-Louvet est la capitale de la carotte avec son élection de Miss carotte. Aujourd’hui, le maraîchage et l’horticulture sont toujours présents. Le blason de Villeneuve-Loubet est fait de deux cocons rappelant la sériciculture, culture emblématique de la ville. Après avoir essayé de reconnaître fleurs et plantes le long de notre parcours de 4 Km nous arrivons à la mer où quelques dizaines de canards colvert nous accueillent dans une belle envolée et un amerrissage dans l’embouchure du fleuve. Après quelques minutes de repos nous prenons le chemin du retour balisé de plantes inconnues, de superbes iris très blancs ou jaunes. A quelques mètres de nous, une aigrette garzette pêche tranquillement dans les eaux calmes du Loup. L’aigrette fait partie de la famille des Ardeidae, même famille que les hérons.
Ses longues plumes blanches derrière la tête et sur le poitrail sont le signe de l’adulte en « plumage nuptial ». L’aigrette garzette est le « héron blanc » le plus répandu en Europe. A l’arrivée nous nous installons sur 3 tables de pique-nique et l’apéritif est apprécié de tous.
Nous échangeons quelques gouttes de vin, des gourmandises et du café.
La bonne humeur est là.
Après le repas nous nous rassemblons pour la photo du jour, puis certains regagneront leur domicile, d’autres iront prospecter pour la fête des 80 ans de l’amicale pendant que 2 équipes s’affronteront amicalement à la pétanque et partiront explorer le sentier amont du Loup avec une amicaliste supplémentaire venue nous rejoindre avec son petit-fils pour la fin de la journée.
Ce fut une très belle journée et nous sommes tous prêts pour la prochaine balade.



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama