fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Clermont-Ferrand - Visite du Vieux Clermont-Ferrand le 15 novembre 2016

Par un après-midi gris mais sec nous nous retrouvons 16 amicalistes pour visiter le vieux Clermont accompagnés d’une guide de l’Office du Tourisme. Je devrais dire revisiter car nous étions pour la plupart des Clermontois ; mais se remémorer l’histoire de sa ville rajeunit les retraités que nous sommes !

Clermont-Ferrand est né sous Louis XIII de l’union de deux villes CLERMONT (Clair Mont) et MONTFERRAND. Si Montferrand a été créé au 12ème siècle, l’origine de Clermont remonte à l’antiquité sous le nom de Nemossos puis Augustonemetum au 1er siècle et son nom devint Arvernis puis Clair Mont.

Nous commençons la visite sur la place de la Victoire face à la Cathédrale ; sur cette place trône la statue du Pape Urbain II qui a prêché la 1ère croisade en 1095.
La cathédrale actuelle a été précédée de 3 sanctuaires du 5ème siècle jusqu’au 13ème siècle ; de style roman bâtis en arkose, pierre de couleur claire. L’édifice actuel a été commencé en 1248 à l’initiative de l’évêque de Clermont, Hugues de la Tour, l’architecte était Jean Deschamps qui avait construit les cathédrales de Narbonne et Limoges.
Construite en trachyte andésite plus connu sous le nom de pierre de Volvic (de couleur noire) la cathédrale a été terminée au 19ème siècle par la façade et les 2 flèches sous la direction de Viollet Le Duc.

Nous continuons notre visite par la rue Pascal où nous découvrons des hôtels particuliers (Chazerat, Savaron) et des fontaines ; nous arrivons à Notre Dame du Port, Basilique romane qui émerveille pèlerins et visiteurs. Son nom ne vient pas d’un port à bateaux mais du lieu où entraient à Clermont les marchandises (actuellement la place Delille)
Cette église fait partie des cinq Basiliques majeures de l’Art Roman Auvergnat (ND du Port, ND d’Orcival, St Austromoine à Issoire, St Nectaire , St Saturnin)
Quatre années de minutieuses restaurations extérieures et intérieures (de 2004 à 2008) ont redonné à la basilique sa lumineuse beauté héritée de l’art roman.
Construite au 12ème siècle (sur l’emplacement d’une ancienne église remontant au 5ème siècle détruite successivement par Pépin le Bref et les Normands) elle est depuis 1998 classée par l’Unesco au Patrimoine mondial au titre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle.

Nous remontons la rue du Port pour aller place de la Poterne y découvrir la fontaine d ’Amboise ; située place de la Poterne à Clermont-Ferrand après avoir été déplacée maintes fois, la Fontaine d’Amboise, la plus ancienne des 40 fontaines que compte Clermont-Ferrand, fête cette année ses 500 ans. Édifiée à l’initiative de Jacques d’Amboise, évêque de Clermont de 1505 à 1516, la fontaine a été réalisée par le sculpteur Chapart .en style gothique et en pierre de Volvic Tout d’abord installée sur l’actuelle place de la Victoire, ce monument décoratif, avait tout d’abord une fonction utilitaire ; en effet, les riverains venaient y puiser l’eau ; auparavant, la population devait se rendre hors de la ville pour s’approvisionner en eau.

Nous revenons vers la Mairie construite au 19ème siècle à quelques pas de la Cathédrale. Le bâtiment à l’origine comprenait La Mairie, Le Tribunal et la Prison. Le Tribunal a déménagé il y a 30 ans et la Prison a été fermée en 2014.

Nous terminons notre visite par la façade de la cathédrale et de ses flèches qui ont près de 100 mètres de haut.

Satisfaits par cette visite historique, nous nous séparons dans l’attente de notre prochaine sortie qui aura lieu le 8 décembre pour une découverte de l’incinérateur de Clermont-Ferrand.
Joseph ALLES

PDF - 105.2 ko


Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama


Place de la Victoire avec la statue d'Urbain II et la cathédrale en (...) Basilique Notre Dame du Port Place de la Poterne avec la fontaine d'Amboise Mairie de Clermont Ferrand Façade de la cathédrale St-Etienne