Amicale de Lyon - Balade à Fourvière : Une remontée dans le temps.....

Une idée de balade à Lyon : la colline de Fourvière

En ce jeudi 9 juin, par une belle journée ensoleillée, le but de notre balade est d’explorer Fourvière, une colline verte, observatoire de la ville.

JPEG - 68.5 ko

Le rendez-vous est fixé place de Fourvière. C’est l’occasion de prendre la ficelle, le célèbre funiculaire qui nous y emmène en 2 minutes.
Nous sommes 4 gones et 15 fenottes bien décidés à nous bambanner, manière de faire prendre l’air à nos agottiaux. Nous sommes accueillis par notre guide, Claudine, et par Jo, l’emblématique accordéoniste dont Monseigneur Barbarin dit « si vous arrivez à Fourvière et que vous ne voyez pas Jo, c’est que vous vous êtes trompés d’église ».

JPEG - 88.8 ko

Nous partons en direction du Parc des Hauteurs, avec un passage au pied de la tour métallique inspirée du 3e étage de la Tour Eiffel. Elle aurait été construite pour faire le pendant laïc à la basilique érigée un peu avant. Elle fait 85 mètres de haut et culmine à l’altitude de 372 mètres, ce qui en fait le point le plus haut de la ville de Lyon.

JPEG - 122 ko

A l’époque, Paris n’étant qu’à 34 mètres du niveau de la mer, la Tour Eiffel ne culminait qu’à 346 mètres : y avait-il déjà une rivalité entre Paris et Lyon ? Allez savoir...
Dans le Parc des Hauteurs, dont une partie relie Fourvière au cimetière de Loyasse, le plus ancien de Lyon, nous franchissons la passerelle des Quatre Vents

JPEG - 122.8 ko

d’où nous profitons de vues magnifiques sur les quartiers de Vaise, de la Duchère et de la Croix-Rousse, sur le Fort Saint Jean, sur le dôme de Saint Bruno des Chartreux, et sur la basilique.

JPEG - 98.1 ko

Toujours dans ce cadre de verdure situé à l’écart du tumulte de la ville, nous arrivons à l’ancienne piste de ski de la Sarra, inaugurée en 1964, fermée en 1975, et reconvertie en circuit permanent de VTT.
Rue Pauline Jarricot, nous admirons les fresques murales de la Cité de la Sarra.

JPEG - 113.3 ko

Ces magnifiques fresques, conçues et réalisées en 2003 par l’Atelier de la Création, s’étendent sur 3.000 m2, un record mondial, à l’époque. L’Atelier de la Création, société créée à Lyon en 1978, devenue CitéCréation, http://cite-creation.com/, est le leader mondial de la spécialité avec, à son actif, plus de 670 fresques monumentales réalisées dans le Monde entier dont une de 5.000 m2 à Shanghai.
Rue Radisson, nous apercevons les jardins de la Visitation, et surtout, nous avons le privilège d’entrer dans l’ancien couvent de la Visitation réalisé par Pierre-Marie Bossan au XIXe siècle, et qui vient d’être transformé en hôtel 4* « le Fourvière Hôtel ».

JPEG - 87.3 ko
JPEG - 93.8 ko

Le lieu et l’hôtel sont magnifiques : la réception insolite située dans l’ancienne chapelle, le restaurant situé dans le péristyle du cloître, les jardins, etc..

JPEG - 85.3 ko

Nous sommes tous ébahis, mais faute de pécuniaux, nous passons notre chemin.
Au bas de la rue, nous remarquons des vestiges de l’aqueduc du Gier, un des quatre aqueducs romains qui alimentaient Lugdunum en eau potable. Ces quatre aqueducs, de la Brévenne, des Monts d’Or, de l’Yzeron, et du Gier ne totalisaient pas moins de 211 kilomètres de canalisations !

JPEG - 105 ko

Enfin, dans la montée du Télégraphe, nous repérons un escalier qui ne mène nulle part... En fait, cet escalier menait à deux tours Chappe qui faisaient partie du réseau de télégraphe du même nom. Construit pour les lignes Paris-Lyon-Turin puis Paris-Lyon-Toulon, ce moyen de transmission fut le plus rapide jusqu’à l’apparition du télégraphe électrique, vers 1840. Ces tours ont disparu, mais les esprits curieux peuvent toujours visiter les deux tours Chappe qui subsistent sur les hauteurs de Anse et de Sainte-Foy-les-Lyon.
Après être passés devant les anciens thermes, notre promenade se termine au funiculaire de Saint Just. Le soleil nous a bien tapé sur le coqueluchon, et nous avons bien mérité de nous rincer le corgnolon.

JPEG - 66.5 ko

A plus pour de nouvelles aventures lyonnaises.

Rédaction et photos : Alain Menard



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama




  • Amicale de Lyon - Balade à Fourvière : Une remontée dans le temps.....
    24 juin 2016, par Gigon Michel

    Une bien jolie balade et un « itinéraire bis » inconnu de Bison Fûté.

    C’est quand même autre chose que « le tunnel » et certainement moins pollué et moins encombré.
    Parfois, il faut savoir prendre de la hauteur....

    Le compte-rendu, ne manque pas d’humour et il est parsemé de quelques perles de langage local très imagé, autrement plus jouissif que celui des tweets dénervés et sans substance.

    Gigon Michel, vice-président de l’amicale de Melun