fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Réforme des retraites : ce qui changerait pour nos retraites au 1er avril 2013

La revalorisation au 1er avril 2013 des pensions du régime de base de la Sécurité sociale versées par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) devrait compensée la hausse des prix hors tabac si la désindexation éventuelle est reportée en 2014.

Les pensions des régimes complémentaires seraient quant à elles revalorisées de 0,8 % à l’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (ARRCO) et de 0,5 % à l’Association générale des institutions de retraite des cadres (AGIRC). Ce qui entrainerait une perte de pouvoir d’achat plus importante chez les cadres que chez les non cadres. Sans devoir être négative la hausse des pensions en 2014 et 2015 serait inférieure de un pour cent par rapport au taux d’inflation. La signature de l’accord des régimes complémentaires devrait intervenir dans les prochains jours entre les différents partenaires sociaux.

Par ailleurs, il est nécessaire de rappeler que les pensions seront soumises à partir du 1er avril à une cotisation supplémentaire de 0,3 % destinée à terme au financement de la dépendance des personnes âgées. Toutefois, les pensions soumises à la Contribution sociale généralisée (CSG) au taux réduit de 3,8 % ne sont pas concernées.

D’autre part, l’évolution du pouvoir d’achat des pensions risque d’être en partie amputée par le gel du barème de l’impôt sur le revenu, la baisse du plafond du quotient familial et la réduction de certains avantages fiscaux.

Enfin, sachez qu’à partir du 1er janvier 2014, les pensions des régimes complémentaires seront versées au début de chaque mois et non plus de chaque trimestre. Ce qui aura inévitablement un impact sur la trésorerie des retraités même si elle s’en trouve facilitée.